Rencontre avec … Aymeric Prigent, la passion de la paille

Louisa Frangeul Actualité Ghara

Aymeric Prigent, de l’école d’ingénieur à la construction écologique 

Aymeric, quel est ton parcours et pourquoi la construction écologique ?

« A l’origine, rien ne me prédestinait à œuvrer pour la construction écologique. De formation ingénieur généraliste, j’ai fait mes premières armes en process industriel. C’est en Amérique du Sud qu’a eu lieu ma rencontre avec l’éco-construction. A l’issue de mon cursus d’ingénieur, je suis parti faire du bénévolat en Argentine pendant 2 ans. J’ai travaillé sur 2 projets de construction écologique : un pont en bois dans un éco-village, et une maison individuelle en terre.

J’ai pris conscience que le secteur du bâtiment était un des premiers responsables des émissions de CO2. Face à l’urgence climatique, il me fallait une raison de me lever le matin. Convaincu par ces techniques de construction efficaces, économiques et respectueuses de l’environnement, j’étais désireux de poursuivre dans cette voie à mon retour en France. Mais je n’avais pas les bases techniques dans le bâtiment.

Je suis donc retourné sur les bancs de l’école, pour entreprendre une Licence professionnelle en Eco-construction. J’ai eu la chance de faire cette formation en apprentissage au sein de l’entreprise Bois & Paille dans les Deux-Sèvres. J’ai participé à des chantiers de constructions neuves en bois, extensions, isolation biosourcée, rénovation de charpente en bois et en paille. J’ai fait 100% de chantiers, aussi bien des charpentes traditionnelles que de l’ossature bois. Cette expérience a été extrêmement enrichissante et a posé les bases de mes compétences en éco-construction. »

Et pourquoi la paille ?

« La paille est le meilleur matériau pour réduire les émissions (le moins d’impact CO2). Son impact est même positif, puisqu’elle stocke le carbone.

En parallèle de mon alternance chez Bois & Paille, je travaillais pour l’association APPROCHE- Paille, basée à Orléans, qui œuvre pour Pour la PROmotion et la Construction d’Habitat Ecologique en Paille.

A l’issue de ma Licence, APPROCHE-Paille m’a embauché en tant que chargé de développement, chef de projet de recherche et formateur en construction paille, notamment auprès des auto-constructeurs. J’ai également œuvré pour le développement commercial de la structure.

C’est à cette époque que j’ai découvert la technique du GREB. Originaire du Québec, cette technique est la plus utilisée par les auto-constructeurs en paille (habitat neuf). Elle utilise une double ossature en bois qui vient enchâsser les bottes de paille pour l’isolation. »

portrait du formateur Aymeric Prigent
Aymeric Prigent

Es-tu toi-même auto-constructeur ?

« Tout à fait ! J’ai construit ma maison de A à Z dans le Loiret selon la technique du GREB. J’ai également utilisé d’autres matériaux biosourcés, comme le chanvre, le liège, la fibre de bois et l’enduit terre. »

Aymeric Prigent, expert de la construction paille et formateur chez Ghara

Comment es-tu devenu une référence dans le domaine de la paille ?

Photo d'un mur en paille et bois

Fin 2017, APPROCHE-Paille a créé ACCORT-Paille (SCIC) : j’ai aidé à monter le projet.

Chez ACCORT-Paille j’ai effectué pendant 3 ans de l’Assistance à maîtrise d’ouvrage sur des projets 100% paille, publics (écoles, gymnases, centres de loisirs, logements sociaux) et privés de grande envergure (entre 500 et 10 000 m²).

J’ai également été pendant 4 ans au Conseil d’Administration du RFCP (Réseau Français de la Construction Paille) dont 2 ans en tant que Président.

De 2018 à 2021, j’ai également participé au projet européen UP-Straw avec le CNCP Maison Feuillette.

Depuis 2018, je suis également formateur Pro-paille et depuis 2021 formateur de formateurs Pro-paille.

Je suis également concepteur Passivhaus. A noter qu’environ 25% des projets passifs en France sont en paille. Aujourd’hui je suis à son compte en tant qu’AMO et consultant dans la construction paille, surtout pour des projets publics. Et je suis toujours formateur Pro Paille. En tant qu’expert paille, j’apporte mon expertise technique suite à des sinistres ou en cours de construction.

Et la formation dans tout ça ?

« J’ai eu l’occasion au sortir de mes études d’exercer comme professeur de maths et de physique en collège et lycée, et j’ai adoré cette expérience. Depuis 2016 j’enseigne aussi à des licences pro et des ingénieurs du CESI, dont je suis issu. Je leur enseigne notamment les règlementations thermiques. J’anime en parallèle des modules sur la construction paille et l’éco-conception à des DUT en Génie civil, mais aussi à des élèves architectes, ainsi qu’à des CAP et des Bac Pro (charpentiers, menuisiers, maçons). La paille est partout !

J’aime transmettre, expliquer, faire monter en compétences. Mais former c’est aussi se remettre perpétuellement en question sur ses savoirs, élever son niveau d’exigence. Il faut être toujours en veille technique, réglementaire, toujours à la pointe.

Les 2 activités s’alimentent : les projets que j’accompagne en tant qu’AMO alimentent de façon très concrète le contenu de mes formations. Et la veille technique me permet d’être toujours au courant des dernières informations règlementaire et techniques pour mener à bien mes projets et conseiller au mieux les maîtres d’ouvrage.

Comment as-tu rencontré Ghara ?

La paille, toujours la paille !

J’ai rencontré Hugues la première fois aux Rencontres nationales de la construction paille. Il n’avait pas encore fondé Ghara mais s’intéressait déjà à la construction écologique et aux matériaux biosourcés.

Logo-ghara-fin-formulaire

Le projet et les valeurs de l’entreprise m’ont conquis, et je suis devenu formateur sur le sujet passionnant de la RE2020 dès 2021. Bien évidemment la RE2020 et la paille sont indéniablement liées, puisque la RE2020 encourage fortement si ce n’est enjoint à utiliser les matériaux biosourcés et en particulier la paille pour l’isolation.

Envie de vous former avec Aymeric pour passer à l’action ?

👉 Pour être prêt à relever les défis de la RE2020, n’hésitez plus ! Inscrivez-vous à nos formations Concevoir avec la RE2020 à Paris et en visioconférence.

C’est par ici : https://ghara.archi/formation-concevoir-avec-la-re2020/